TheALTres : Comparaison entre le THÉâtre ALsacien et ses TRaditions dramatiques sourcES sous le prisme des humanités numériques

Présentation

Le projet comparera le théâtre comique alsacien avec le théâtre populaire allemand et français de 1800 à 1929. L'approche quantitative est basée sur plusieurs centaines de pièces, au-delà des plus connues. Nous comparerons entre autres les listes de personnages (univers social dépeint par les pièces et conflits possibles) pour examiner des tendances d’évolution diachronique par langue et par sous-genre. L’approche est inédite pour comparer la tradition alsacienne avec les traditions majeures qui l’entourent et contribuera à une histoire littéraire plus précise et inclusive.

Objectifs

Comme influences principales du théâtre comique alsacien depuis le 19e siècle, ont été identifiés le théâtre allemand, à travers les genres Posse et Schwank, et le théâtre français, à travers les différentes variantes du vaudeville (Hülsen, 2003). De vastes projets de computational literary studies existent tant pour le théâtre français que pour le théâtre allemand, en plus de nos premiers travaux sur le théâtre alsacien. Or, aucune étude quantitative de comparaison systématique des traditions alsacienne, allemande et française n'a encore vu le jour.

Dans ce contexte, le projet comparera les dispositifs dramatiques mis en jeu par chaque tradition : l’univers social dépeint par les pièces à travers l’ambiance choisie (ex. urbaine vs. rurale), les personnages, leurs groupes socioprofessionnels et les combinaisons de ceux-ci, qui déterminent les conflits et intrigues possibles. La structure des pièces sera aussi comparée. La présence de la chanson étant une constante du théâtre alsacien (Gall, 1974), les airs seront comparés avec des sources françaises (vaudeville à couplets) et allemandes afin de chercher leur origine et leur distribution par type de personnage selon l’origine. La variation des caractéristiques précitées par sous-genre et leur évolution dans le temps seront comparées systématiquement. Un objectif global sera de décrire et quantifier les caractéristiques saillantes selon chaque langue, tradition et période, ainsi que d’évaluer la signification de ces faits selon les points de vue de l’histoire littéraire et de la technique dramatique. Existe-t-il une corrélation entre les caractéristiques formelles des pièces et leur prestige à travers les traditions ?

Événements / Publications envisagés

Evènement(s) :

  • Tutoriel d’analyse dramatique quantitative
  • Journée d’études :  Alsatian theater: What can we learn from digital humanities approaches to drama analysis in German and French?
  • Wikidatathon avec la collaboration de la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbour (Bnu)
  • Journée d’études finale du projet

Publications :

  • Présentations aux conférences Digital Humanities im deutschsprachigen Raum 2024, Humanistica 2024 ou Digital Humanities 2024.
  • Data paper à la fin du projet
  • Articles de revue open access dont les Cahiers du plurilinguisme européen,  hébergée par la MISHA via l’Ouvroir.
  • Les données de la recherche constituent une autre production du projet à rendre publique. Les données seront préparées et diffusées selon des pratiques FAIR.

Coordination du projet

Responsable :

  • Pablo Ruiz Fabo, laboratoire LILPA

Partenaires :

  • Benjamin Krautter, Institut für Digital Humanities, Universität Köln
  • Lara Nugues, Institut für Französische Sprach- und Literaturwissenschaft, Universität Basel
Université de Strasbourg
Université de Haute-Alsace
CNRS
Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme