Politiques publiques et Recherche en sciences humaines et sociales : entre dissonance et résonance

À la uneÉvénement passé
Colloque

Alors que la crise sanitaire a mis en exergue la nécessité d’un dialogue continu entre scientifiques et politiques, quels sont les rapports instaurés entre science et politique ?

15 17 novembre 2021
Format hybride : Salle des Conférences, MISHA + Chaîne YouTube MISHA

    Suivez le colloque en direct sur la chaîne YouTube de la MISHA

    La MISHA vous invite à son colloque pluridisciplinaire annuel dans le cadre de ses missions de valorisation et de promotion de la recherche en SHS. Ce colloque se veut le lieu de réflexions sur les liens entre les acteurs publics, privés et les universitaires de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales. Cet événement propose d'éclairer les questions sur le rôle de l’université et son articulation avec la décision politique :

    • quels sont les apports des recherches en sciences humaines et sociales sur la décision politique ?
    • existe-t-il une influence des acteurs de la politique locale et nationale sur la recherche ?
    • quelle est la place des citoyens et des sciences participatives dans le processus de décision politique ?

      Inscription en ligne, entrée libre

     Retransmission en direct sur la chaîne YouTube de la MISHA

      Pass sanitaire demandé

    Lundi 15/11 13h30-17h45 : Politique(s) et Sciences : la solitude du chercheur ?  Salle de conférence

    • Présentation du colloque
      Didier Breton, Directeur de la MISHA
      Mathieu Schneider, Vice président Université de Strasbourg
      Sylvie Rivot, Vice présidente Université de Haute Alsace
       
    • Conférence d’ouverture de Danièle Lochak : L’éthique de la recherche : entre indépendance et engagement
       
    • Séance présidée par Vincente Fortier : La liberté du chercheur à l’épreuve du « politique »
      • Vincent Dubois : Quand l’emprise politique ne dit pas son nom : sur la «neutralité» des thématiques de recherche
      • Dominique Macaire : Posture du-de la chercheur.e en SHS : Quelle affiliation ? Quel cadre pour l’action ? Une dynamique entre disruptions et cohérences
      • Patrick Wachsmann : Un Huron universitaire déontologue
      • Audrey Kichelewski : Les historiens de la Shoah face à la « politique historique » en Pologne depuis 2015
      • Michel Koebel : Science et politique : les rapports ambigus entre élus et chercheurs
      • Emmanuel Wallon : La recherche en politiques culturelles: une variante atypique du conflit wébérien entre éthique de conviction et éthique de responsabilité

     ANNULATION DE LA CONFERENCE PREVUE A LA BNU à 18H30

    Mardi 16/11 9h-18h : Recherche et décision politique : les duettistes possibles ?  Salle de conférence sauf Ateliers 1 et 2

    • Conférence d'ouverture de Nathalie Bajos : La non prise en charge des inégalités sociales de santé l’exemple de la COVID-19
       
    • Séance présidée par Renaud Meltz : Implication de la recherche universitaire dans les politiques publiques
      • Isabelle Houot : Les politiques d’expérimentation sociale : quand les chercheurs évaluent
      • Daniel Urrutiaguer : Les rapports des responsables scientifiques des études aux parties prenantes qui les financent
      • Arnaud Saint-Martin : La sociologie publique au risque de l’aide à la décision
      • Frédéric Graber : L’expert moderne en faiseur de projet
      • William Gasparini : Les politiques sportives locales sous l’œil du sociologue : expertise scientifique et décision politique
         
    • Table ronde animée par Sandrine Wolff : Parole de chercheurs
      • Jean-Alain Heraud : En termes d’impact sociétal : ne pas confondre la valorisation de la science et celle de la recherche
      • Philippe Cordazzo : L’expertise portant sur les politiques publiques à l’échelle locale
      • Alice Debauche et Didier Breton : Les grandes enquêtes et éclairage de la politique publique ? Exemples de deux enquêtes INED
      • Philippe Quenet : Adéquation des moyens, procédures et structures publiques françaises à la recherche archéologique à l’étranger
      • Jay Rowell : Regards sur la politique de la recherche
      • Patrick Llerena : Politiques et scientifiques : Le cas de le « Expertenkommission Forschung und Innovation (EFI) » en Allemagne
         
    • 3 ateliers : Partition à 2 voix
      • Atelier 1 animé par Aude Astier : Politiques culturelles, recherche et création (Salle Europe)
        • Michel Simonot et Salem Drici : Franchir les seuils
        • Pauline Desgrandchamp et Dorothée Reisacher : Quand l’institution innove en s’inspirant du terrain
      • Atelier 2 animé par Stéphane Guillon :  Politique locale du sport et Science action (Salle Table ronde)
        • Michel Koebel et Ludovic Huck : La politique locale en matière de sport
        • William Gasparini et Alexandre Feltz : La politique strasbourgeoise du sport-santé : un exemple de partenariat entre élus et chercheurs
      • Atelier 3 animé par Téva Meyer : Action publique et Risque environnemental (Salle de conférence)
        • Alexis Vrignon et Yolande Vernaudon : Le programme « Histoire et mémoires des essais nucléaires » financé par le gouvernement de Polynésie française
        • Brice Martin et Franck Huffschmitt : Coconstruire une stratégie de développement de la culture du risque d’inondation

    Mercredi 17/11 9h-16h30 : Polyphonie sur « Science, Société et Politique »  Salle de conférence

    • Séance présidée par Karim Fertikh : Science et Société
      • Barbara Morovich : À la recherche de la bonne distance : la recherche anthropologique entre implication, création et action dans des contextes stigmatisés
      • Geremia Cometti : Le rôle de l’anthropologie face aux conflits environnementaux en Amérique latine
      • Mélodie Faury : Ouvrir la science : enjeux épistémologiques, méthodologiques et politiques
      • Guillaume Sintès : (Ce) que peut la recherche en danse
      • Herrade Igersheim : Quel mode de scrutin pour quelle démocratie ?
         
    • Atelier animé par Isabelle Laboulais : Recherche publique et édition indépendante
      • Chloé Pathé et Sarah Mazouz, sur les éditions Anamosa
      • Arnaud Saint-Martin et Jérome Lamy sur la revue Zilsel et les éditions du croquant
         
    • Table ronde animée par Loup Bernard : Polyphonie sur les partenariats publics-privés et la recherche
      • Valérie Lozac’h : Le new public management appliqué à l’université
      • Clément Feliu : Rapports entre les acteurs en jeu sur un site de fouille
      • Pascal Marquet et Laurence Durat : Partenariats publics-privés et contractualisations dans le domaine de l’éducation
      • Pauline Blanc et Hervé Moritz : Partenariats Université-Collectivité locale dans le cadre d’une recherche doctorale
         
    • Séance de clôture
      Caroline Zorn, Vice présidente Eurométropole de Strasbourg
      François Heran, Collège de France, président du comité scientifique de la MISHA
      Didier Breton, Directeur de la MISHA