"Régulation des conflits et sortie de la violence"

Publication

Parution du dernier numéro de la Revue des sciences sociales

Numéro coordonnée par Nicolas Amadio et Jérôme Ferret

Présentation par Nicoletta Diasio :

L’actualité ne cesse de renouveler l’intérêt pour les conflits et pour une sociologie qui interroge la place de la violence dans leur origine et leur résolution. À partir d’approches empiriques et microsociologiques, le dossier explore les dynamiques propres aux confrontations violentes, à leur montée en puissance ou à leur désescalade. Il analyse aussi les différentes figures du tiers permettant de prévenir les affrontements conflictuels, d’empêcher leur réitération ou d’en sortir. Différentes « justices » sont ainsi convoquées : restaurative, réparatrice, transitionnelle, autant de définitions qui renvoient à de nouvelles formes de régulation et de médiation.

La revue invitée, Papeles del CEIC, nous permet de prolonger cette réflexion. Fondée en 2001 par des sociologues soucieux d’étudier la dimension sociale du nationalisme et de la violence politique aux pays basque, la revue propose trois articles qui problématisent la catégorie de la « victime », son rôle dans la formation de nouvelles subjectivités politiques et dans la reconfiguration du rapport entre activisme et institutions étatiques. L’entrevue avec Étienne Balibar permet de réfléchir à la frontière comme au théâtre, en Europe, de conflictualités qui se jouent pour et à travers l’espace.

Cette réflexion autour de la violence et des conflits, ainsi que de leur expression dans l’espace public, est mise en image par la recherche artistique de Marianne Mispelaëre, Silent Slogan. Ici, l’artiste met en valeur des gestes apparemment anodins mais qui, lorsqu’ils sont partagés, pèsent plus que les mots et se font porteurs de revendications ou de demandes d’apaisement.