« Silence, son et langage : Expérience et esthétisation de la violence organisée aux XXe et XXIe siècles »

Événement à venir
Journée d'études

Journée d'études

12 novembre 2021
9h 18h
Amphithéâtre Alain Beretz Nouveau Patio

Cette Journée d’études abordera la question de l’expérience et de l’esthétisation de la violence organisée aux XXe et XXIe siècles à travers le silence, le son et le langage.

Nous nous intéresserons aux sons, à la musique, aux bruits et autres sonorités, mais aussi aux discours, aux langages corporels et cérémoniels qui précèdent, accompagnent et suivent ces formes de violence et de cruauté. Quels sons, silences et langages pour humilier, torturer, soumettre, anéantir l’autre, le déshumaniser ? Quelles stratégies de survie et de résistance ? Quels processus mémoriels ? Qu’est-ce que cela fait au corps, à la mémoire et à l’identité ?
Comment les sons créent-ils une symbolique de l’espace ? Du côté de l’exercice de la violence, pour légitimer cette violence ; du côté des victimes, pour recouvrer leur dignité (chants de résistance, musique mémorielle). Comment l’acte artistique est-il utilisé dans cette double expérience ? Comment esthétise t-il l’événement traumatique ? Comment en esthétise-t-il les traces sensorielles, mémorielles et identitaires ? Comment esthétise t-il les traces de la violence et les formes de sa remémoration, tout en s’instaurant comme trace et mémoire ? Comment l’interroge t-il ?

Quelles voies et quels effets de l’esthétisation de la violence organisée ? Esthétique de la violence ? Violence sur le corps de l’artiste ? Sur le corps du spectateur ? Esthétique de l’image ? Esthétique du son ? Esthétique du silence ? Esthétique de la trace et de l’effacement ? Esthétique de l’émotion ? Esthétique du choc? De la sidération ? Spectacularisation, hyperréalisme ? Déréalisation, euphémisation ? Qu’est-ce que cela fait aux sens des spectateurs ?

   Journée organisée par Beat FÖLLMI et Isabelle RECK, avec le soutien du CREAA