Le genre et la sexualité dans le jeu : jeux de rôles, imaginaires et possibles

À la une
Colloque

 les 8 et 9 décembre 2022
 Salle de conférence - MISHA

Organisé par Cultures et mondes ludiques– le groupe de recherche sur le jeu de l’Université de Strasbourg –, la MISHA (Maison interuniversitaire des Sciences de l’Homme Alsace) et le Bureau d’économie théorique et appliquée (BETA).

Les années 2010 ont été marquées par des mouvements qui mettent en lumière le sexisme dans les industries culturelles et, plus généralement, dans la société, en témoignent  #GamerGate (2014) et #MeToo (2017). Depuis, le genre et la sexualité sont des sujets abordés de manière beaucoup plus frontale et explicite, attirant de plus en plus l‘attention du grand public. Dans le domaine vidéoludique, la question du genre atteint actuellement un niveau d’intérêt élevé, et ce, par le biais de trois prismes.

Le premier prisme concerne la représentation des genres au sein des créations : notamment l’apparence et le rôle des protagonistes vis-à-vis de cet élément, leur inscription dans l’histoire, mais aussi les stéréotypes, les clichés, la sur-sexualisation, etc. Le second prisme se centre sur la place et la manière dont sont traitées les femmes, les personnes trans et LGBTQI+ au sein des studios de développement sont au cœur de l’actualité, avec notamment les procès du studio de développement Blizzard Entertainment, ou encore de Riot. Enfin, le troisième prisme aborde les problématiques autour des thèmes du consentement, de l’authenticité et de la fétichisation, représentent aujourd’hui des enjeux centraux dans la conception ludique des relations sentimentales, amoureuses et sexuelles.

Les chercheurs et chercheuses s’emparent depuis quelques années de tous ces sujets. En Amérique du Nord, les chercheurs Mark J. P. Wolf et Bernard Perron, entre autres, ont réuni en 2016, au sein du Routledge Companion to Video Game Studies, les connaissances actuelles autour de ce que l’on nomme aujourd’hui les game studies, et où figurent également des pistes autour de la sexualité et du genre. En France, l’ouvrage collectif dirigé par Fanny Lignon, Genre et Jeu vidéo, s’interroge également sur la place du genre au sein des études sur le vidéoludique, mais également sur ses représentations. D’autres chercheuses comme Marion Coville et Laura Goudet contribuent à forger les études de genre au sein de cet univers en France.

Ce colloque invite les chercheurs et chercheuses à s’interroger sur les notions de représentations, de réappropriations, de diversité et de ludicité, tout cela autour de la sexualité et du genre. Ce projet se voulant pluri-disciplinaire, les champs d’études comme la sociologie, l’anthropologie, les sciences de l’information et de la communication, l’informatique, les sciences de gestion, les arts, la littérature ou toutes autres disciplines peuvent être représentés.

Vous avez la possibilité de suivre le colloque en ligne. Pour vous inscrire, veuillez envoyer un courriel à : beta-jeu[at]unistra.fr

Université de Strasbourg
Université de Haute-Alsace
CNRS
Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme