"Temporalités dans l'administration publique française"

Événement passé
Journée d'études

Journée d'étude

24 juin 2022
9h30 17h30
INSP, 1 rue Sainte-Marguerite, Strasbourg

Le sujet des temporalités et de leurs multiples enjeux dans l’administration publique d’aujourd’hui et de demain fera l’objet, le vendredi 24 juin 2022, d’une journée de discussion organisée conjointement par la Chaire Gutenberg et l’Institut national du service public (INSP) dans les locaux strasbourgeois de l'établissement.

Alors que les discours sur "l’accélération sociale" et "le manque de temps" sont légion et caractérisent notre monde contemporain, nous en savons pourtant encore très peu sur la manière dont ces phénomènes se manifestent dans les administrations publiques. La perception et l’expérience qu’ont les cadres de ces différents enjeux temporels restent floues, de même que leur façon de composer avec les défis que cela leur pose dans leur champ d’action et dans leur gestion.

Cet événement, organisé le vendredi 24 juin 2022 par l'INSP et la Chaire Gutenberg sur le thème "Temporalités dans l’administration publique française", réunira des chercheuses et chercheurs étudiant différentes thématiques liées aux temporalités selon des perspectives diverses et complémentaires. Il permettra également de construire, avec les participants, une compréhension large de ces questions de temporalités et d’animer une discussion sur les liens entre ces différentes thématiques et leurs enjeux afin d’ouvrir sur une prospective quant aux questions émergentes et à venir.

Cette journée d’étude permettra également de présenter les résultats de l'enquête, conduite dans le cadre de la Chaire Gutenberg, financée par la région Grand-Est et l'Eurométropole de Strasbourg, par Isabelle Fortier (titulaire de la chaire) avec la collaboration d’Antonin Besch (en tant qu’assistant de recherche). Cette étude a été menée par le biais d’un questionnaire itératif en ligne, en trois tours, adressé à des cadres supérieurs de la fonction publique française (administration centrale, déconcentrée et territoriale). L’originalité de l’approche méthodologique, inductive et exploratoire, est qu’elle se fonde sur la co-construction de connaissances avec les acteurs concernés sur un certain nombre de thématiques générales liées à la temporalité, telles que : l’organisation du temps de travail et des activités, les effets temporels des dispositifs managériaux et des relations politico-administratives, les aspects technologiques, la communication et interactions, les pressions temporelles et l’accélération, le rapport au temps. Elle ouvre sur une problématisation des multiples enjeux de temporalités vécus par les acteurs.

Université de Strasbourg
Université de Haute-Alsace
CNRS
Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme