Pôle Données Numériques et Savoirs | Pôle DNS

Chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants en SHS, la MISHA vous invite à participer à la mutualisation des méthodes et des compétences et à l’élaboration de projets numériques dans le domaine des SHS en Alsace.

Présentation

De très nombreux projets de recherche en sciences humaines et sociales (SHS) ont une dimension numérique forte, au cœur même du projet, ou plus annexe, en étant une déclinaison.

Le Pôle Données Numériques et Savoirs (DNS) a été créé par la MISHA pour mutualiser les réflexions, les expériences et les réponses techniques autour des données numériques en sciences humaines et sociales (SHS). Cette démarche est une priorité pour la MISHA, car elle répond aux enjeux stratégiques actuels du numérique, que ce soit en termes de ressources humaines ou d’infrastructures.

Le Pôle DNS a vu le jour suite au premier colloque annuel de la MISHA en 2018, intitulé : "Données numériques et Savoirs - Les enjeux du numérique dans la recherche en Sciences Humaines et Sociales". Retrouver l'ensemble des interventions et le programme en cliquant sur l'affiche ci-contre.

Les plateformes à votre service

Bénéficiez des savoirs techniques du personnel de la MISHA pour trouver des solutions et développer votre projet de recherche. Pour cela, la MISHA a construit deux plateformes locales en s’appuyant sur les très grandes infrastructures de recherche (TGIR) : Huma-Num et Progedo.

  • Besoin de données des grandes enquêtes en sciences sociales, d’appui dans l’exploitation statistiques de données d’enquête ou de soutien dans la conception d’enquêtes dans votre projet d’études ou de recherche ?
      Rendez-vous sur la page de la Plateforme universitaire de données
  • Besoin de solutions techniques pour constituer une base de données, de valoriser des corpus (textes, images, sons, vidéos), d’information sur Huma-Num pour votre projet d’études ou de recherche ?
      Rendez-vous sur la page de la Plateforme humanités numériques

Objectifs

  • Assurer un relais efficace entre les réflexions nationales des TGIR, celles des Maisons des Sciences de l’Homme, et les travaux menés sur le site alsacien autant sur les plans épistémologiques que technologiques.
  • Soutenir et valoriser les initiatives locales en leur donnant une plus grande visibilité aux échelles nationales et européennes.

Missions et actions

Créer une communauté locale en Humanités numériques

  • Organiser des actions d’information et de formation : méthodologies, logiciels, Plan de Gestion de données, sensibilisation au RGPD.
  • Relayer les manifestations scientifiques, appels à projets, existence de groupes de réflexion et/ou d’actions.
  • Recenser les besoins et compétences de tous les laboratoires en SHS d’Alsace pour faciliter les mutualisations.

Soutenir et valoriser les initiatives locales

  • Offrir un conseil logistique « à la carte » aux porteurs de projets
  • Soutenir des projets numériques locaux en facilitant certains investissements et démarches spécifiques
  • Mutualiser les ressources, par exemple : location de SD-Box du Centre d’accès aux données sécurisées (CASD) et installation d’une Huma-Num Box pour le stockage de données des projets en SHS
  • Faciliter l’accès à des outils perfectionnés
  • Répondre à des appels à projets spécifiques en collaboration avec des structures ou organismes locaux (collectivités territoriales, Idex, etc.)
  • Investir les consortiums labellisés par la TGIR Huma-Num autour des procédures et des standards numériques : méthodes, outils, partages d'expériences. Actuellement quatre consortiums sont investis par les membres de la MISHA :
    • Consortium 3D-SHS - Création, Usage scientifique, Conservations des données 3D
    • Consortium Cahier -  Corpus d’Auteurs pour les Humanités
    • Consortium MASA - Mémoires des archéologues et des sites archéologiques
    • Consortium IMAGEO - Cartes et photographies pour les géographes.

Organisation / gouvernance

Le pôle est coordonné par Delphine Bernard et Nicolas Cauchi-Duval, référents scientifiques, respectivement, de la plateforme Huma-Num et de la PUD. Il s’appuie également sur le travail des quatre ingénieurs de ces plateformes.

Le Pôle DNS est composé :