Alsace ou Alsaces ? Ligne de partage, histoire partagée

Appel

Dans un contexte politique et historiographique complexe, l’objet de ces journées d’étude est de revenir, d’une part, sur ce qui fait l’unité et le morcellement de l’Alsace dans son passé et, d’autre part, sur la construction d’une vision unifiée ou morcelée de l’Alsace chez les historiens d’aujourd’hui. Souhaitant dépasser tout manichéisme, elles proposent de s’interroger sur la complexité de l’histoire de l’Alsace et la complexité à écrire l’histoire de l’Alsace en adoptant une approche à la fois historique et « ego-historique ». Les communications pourront concerner toutes les périodes de l’Histoire et porter notamment sur les questionnements suivants :

  • Quelles sont les origines historiques de la division entre le Nord et le Sud de l’Alsace révélée
  • par le référendum de 2013 ?
  • Les études sur l’un des deux départements, une localité ou un espace particulier permettent-
  • elles de tirer des conclusions à l’échelle de la région ?
  • Le sentiment d’appartenance à la région est-il plus prononcé que le sentiment d’appartenance à la nation, au département, à la commune, à la communauté ? Quel sentiment d’appartenance domine selon les lieux et les époques ?
  • Comment se développent les visions unifiées ou morcelées de l’Alsace à travers le temps dans la région et à l’extérieur de celle-ci (depuis le reste de la France, du monde germanique ou d’ailleurs) ?
  • Les visions de l’Alsace forgées par ses habitants sont-elles les mêmes selon qu’ils soient ou non d’ascendance alsacienne ? selon qu’ils s’expriment en français, en allemand ou en dialecte ? selon qu’ils appartiennent à telle ou telle communauté ?
  • Quels points de convergence et quelles différences peut-on constater entre ces visions ?
  • Quelle est l’influence de l’engagement politique des historiens sur leur façon d’écrire, d’expliquer et d’interpréter le passé de la région ? L’historien de l’Alsace peut-il être un citoyen engagé ?
  • Enfin, dans quelle mesure le parcours individuel et l’histoire familiale des historiens influencent-t-ils leur vision de l’histoire de l’Alsace ?

Journées d’étude organisées par

  • Claude Muller, professeur et directeur de l’institut d’histoire d’Alsace à l’université de Strasbourg, ARCHE
  • Nicolas Lefort, docteur en histoire de l’université de Strasbourg, associé à ARCHE
  • Christine Esch, conservatrice de la Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel

Modalités de soumission
Les propositions de communication devront parvenir aux adresses suivantes claude.muller@unistra.fr, nicolas.lefort68@orange.fr et christine.esch@creditmutuel.fr
Elles contiendront :
- le titre provisoire de la communication
- un résumé français de moins d’une page
- une brève présentation de l’auteur (fonctions actuelles, titres universitaires,
rattachement institutionnel, principales publications)

Calendrier
Délai de réponse à l’appel à communication : 15 janvier 2022
Réponse des organisateurs le 1er février 2022
Journées d’étude à la Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel à Strasbourg : jeudi 16 et vendredi 17 juin 2022
Texte pour publication à rendre en décembre 2022 (modalités précisées ultérieurement)