Assembler les institutions, défaire les modèles. Le pouvoir performatif du droit et la politique de la juridification

À la uneÉvénement à venir
Conférence

Conférence de Natascia Tosel

17 avril 2024
17h 19h
Salle de la table ronde - MISHA

L'ITI Lethica propose un cycle de conférences coordonné par Matilde Manara (CL, UR 1337) dans le cadre de son postdoctorat : L'art du modèle, entre esthétique, éthique et épistémologie.

La deuxième conférence sera prononcée par Natascia Tosel : Gilles Deleuze, dans "Instincts et institutions", définit les institutions humaines comme des modèles pour l'action. À partir de cette trame conceptuelle entre l'institution et le modèle, l'intervention se propose comme une tentative de repenser les deux en dehors des catégories de représentation et de stabilité ou de durée, avec lesquelles ils ont été traditionnellement associés. Au contraire, une constellation conceptuelle différente sera mobilisée, liée aux notions de performativité d'une part et de processus d'autre part. Dans le but de réimaginer à la fois les institutions et les modèles, nous analyserons à titre d'exemple la manière dont les acteurs sociaux utilisent de plus en plus le langage juridique comme moyen politique et sémiotique pour traduire de nouveaux modèles de conduite qui visent à transformer (faire et défaire) les institutions.

Natascia Tosel a obtenu son doctorat en philosophie en 2017 à l'Université de Padoue et à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis avec une thèse sur la philosophie du droit de Gilles Deleuze. Elle est actuellement chercheuse post-doctorante à l'Institute for Cultural Inquiry Berlin, où elle fait partie d'une équipe interdisciplinaire menant des recherches sur la valeur épistémique, ontologique, politique et esthétique des modèles dans les sciences humaines. Parallèlement, elle développe un projet de recherche sur les processus actuels de "juridification" de la politique et, en particulier, sur la production de discours juridiques liés aux catégories de genre et de sexualité. Elle a publié une monographie sur Gabriel Tarde (Derive Approdi, 2022) ainsi que de nombreux articles dans des revues nationales et internationales. Elle a travaillé de manière extensive sur le thème de l'institution à partir de ses interprétations dans la philosophie.

 Entrée libre dans la limite des places disponibles


Université de Strasbourg
Université de Haute-Alsace
CNRS
Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme