École d'Automne 2022 : Enjeux éthiques et esthétiques de l’Intelligence Artificielle

Événement à venir
Formation

Littérature, éthique et arts - ITI LETHICA

28 30 septembre 2022
Université de Strasbourg

La prochaine École d’Automne de l’ITI Lethica se tiendra du 28 au 30 septembre 2022 autour des enjeux éthiques et esthétiques de l’Intelligence Artificielle. Abordé dans le cadre de l’École d’Automne 2021, ce sujet a été choisi pour son actualité contemporaine, mais également pour son interdisciplinarité et sa proximité avec les quatre thématiques centrales de Lethica :

  • Révolution morale : accepterons-nous la présence d’intelligences artificielles dans nos vies ? Quel statut moral, juridique, philosophique leur accorderons-nous le cas échéant ?
  • Triage : dès lors que l’intelligence artificielle peut être appelée à faire des choix, comment anticiper sur ces éventuels arbitrages ? (cas, par exemple, des voitures automatiques).
  • Transparence et secret : La gestion de nos données personnelles peut-elle être confiée à une intelligence artificielle ? Faut-il avoir peur des Big Data ?
  • « Faire cas » : Une intelligence artificielle peut-elle « faire cas » ? Peut-elle être chargée de veiller sur les plus faibles (personnes âgées ; enfants) ? Peut-elle elle-même devenir un « cas », c’est-à-dire développer une forme de singularité ?

Pour discuter de ces questions, Lethica a choisi de solliciter des spécialistes issus de domaines variés (littératures, éthique, arts, mais aussi informatique et philosophie) : certains invités sont des chercheurs polyvalents, situés à la croisée de plusieurs disciplines ; d’autres sont engagés dans des pratiques de recherche et de création (ou de recherche-création) ; d’autres encore sont des artistes ou des écrivains bénéficiant d’une reconnaissance nationale et internationale.

Liste des participants :

Du côté de l’éthique :

  • Martin Gibert, chercheur en éthique de l’intelligence artificielle et des données massives, affilié au Centre de recherche en éthique et à l’Institut de valorisation des données (Université de Montréal). Auteur notamment de Faire la morale aux robots, recensé dans la newsletter de Lethica.
  • Jean-Gabriel Ganascia, informaticien et philosophe, président du Comets (Comité d’éthique du CNRS), membre de l’EurAI (European Association for Artificial Intelligence) et du directoire MURSS (Mouvement Universel pour la Responsabilité Scientifique). Auteur de Le Mythe de la singularité : faut-il craindre l’intelligence artificielle ? (2017) ; L’Intelligence artificielle : vers une domination programmée ? (2017), Servitudes virtuelles (à paraître en 2021).

Du côté des spécialistes de la littérature et des arts :

  • Hugues Bersini, professeur d’informatique à l’Université Libre de Bruxelles et romancier. Auteur de L’Intelligence artificielle peut-elle engendrer des artistes authentiques ? (2020) mais aussi de : Le Tamagotchi de Mme Yen (2012) et Le Dernier Fado de l’androïde (2013).
  • Marc Porée, professeur de littérature anglaise à l’École Normale Supérieure.
  • Laurence Dahan Gaida, professeur de littérature comparée, directrice du Centre de recherches Interdisciplinaires et Transculturelles de l’Université de Franche-Comté.
  • Anthony Masure, professeur associé à l’Institut de Recherche en art et en design (IRAD) à la HEAD Genève, auteur de Design et humanités numériques (2017).
  • Anthony Mangeon, professeur de littératures francophones à l’’Université de Strasbourg, coordinateur de LETHICA.
  • Loïc Besnier, doctorant sous la direction de Catherine Allamel-Raffin (Archives Henri-Poincaré, Philosophie et Recherches sur les Sciences et les Technologies). [sous réserve]

Du côté des artistes et des écrivains :

  • Josselin Bordat, romancier, musicien et journaliste, auteur du roman Le_zéro_et_le_un.txt (2019).
  • Antoine Bello, romancier, auteur de Ada (Gallimard, 2016). [sous réserve]
  • Paolo Cirio, artiste conceptuel, spécialiste du « hacking artistique » et du « hacking éthique ». Ses œuvres portent notamment sur les systèmes de reconnaissance faciale et sur les atteintes à la vie privée sur Internet. Site de l’artiste : https://paolocirio.net/
  • Collectif Obvious, collectif d’artistes et de chercheurs français qui utilisent l’IA comme outil de création. Site du collectif : https://obvious-art.com/.
  • Marion Balac (École Supérieure d’art de Clermont Métropole/École supérieure d’art et de design, Marseille Méditerranée), créatrice du chatbot « Marion ». Site de l’artiste : http://www.marionbalac.com/  [sous réserve]

L’École d’Automne 2022 trouvera un prolongement dans le Diplôme Universitaire Lethica, dont un des enseignements spécifiques (« Le Laboratoire des cas de conscience ») sera consacré à ce même sujet, examiné depuis la perspective offerte par les arts et les lettres.

Informations : Ninon CHAVOZ chavoz[at]unistra.fr

Université de Strasbourg
Université de Haute-Alsace
CNRS
Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme