IRCM Institut de recherches Carré de Malberg

Projet scientifique

La problématique générale autour de laquelle l’IRCM a été conçu et a mené son activité de recherche tient dans la question de savoir comment le droit public interne, moderne et contemporain, s’est construit et se modifie en raison de sa dimension européenne ?

Il s’agit d’observer et d’analyser le dialogue des droits – et notamment le dialogue des juges – résultant de l’intégration des droits internes dans le cadre de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des droits de l’Homme mais également le dialogue des doctrines dans la construction d’un droit public européen.

Cette problématique générale fonde l’identité propre de l’IRCM au sein de la Fédération de Recherche Universitaire L’Europe en mutation à laquelle il contribue. Les coopérations développées par l’IRCM excèdent cependant le seul cadre de la Fédération de Recherche. C’est ainsi que l’IRCM mène des activités en commun avec l’Institut Michel Villey pour la culture juridique et la philosophie du droit ou encore dans le cadre du Pôle européen d’administration publique.

L’IRCM comporte traditionnellement deux pôles, l’un consacré plus spécialement à la théorie de l’Etat et des libertés et l’autre au droit administratif et financier. Ces deux thèmes constituent, d’une manière générale, les deux grands vecteurs de l’évolution du droit public et, tout particulièrement, du droit public interne. Ils présentent une unité profonde au travers des similitudes et des analogies dans le rôle que la protection des libertés économiques comme des libertés fondamentales assigne à l’Etat et dans les limites qu’elles lui imposent. A ce titre, la question pourra être posée des similitudes et des différences de l’intervention de l’Etat dans son rôle de gardien des libertés fondamentales et des libertés économiques. Ces questions ont été posées et continueront à l’être par l’IRCM dans une perspective de droit comparé et d’approche européenne globalisée.

Thèmes de recherche

  • Axe n° 1 : la théorie générale de l’Etat, de la constitution, des libertés et des droits de l’Homme
  • Axe n° 2 : les mutations du droit public économique et financier

Disciplines

Droit constitutionnel, droit administratif, droits de l’Homme / droits humains, libertés publiques, droit public économique, droit des contrats publics