Ce qu’étudier les relations internationales apporte à la sociologie politique

Événement passé
Journée d'études

En considérant l’étude des relations internationales comme un terrain d’exercice du métier de sociologue et d’invention des méthodes de l’investigation sociologique à part entière, cette journée d’étude entend ouvrir la discussion sur la contribution des études internationales au renouvellement du regard sociologique.

13 mai 2022
9h 18h
Salle de table ronde

Organisée par Karim Fertikh et Florent Pouponneau du laboratoire Société Acteurs, Gouvernements en Europe (SAGE) de l'Universté de Strasbourg.

Programme

9h-9h15 Introduction. Karim Fertikh et Florent Pouponneau
9h15-10h45

  • "La création de valeur dans les négociations internationales. Dialogue entre les relations internationales, la sociologie et la théorie de la négociation"
    Yves Buchet de Neuilly (CESSP, Université Paris 1) & Natália Frozel Barros (LIPHA, Université Paris-Est Créteil)
  • "Ce que Bruxelles fait à l’analyse des groupes d’intérêt"
    Hélène Michel, (SAGE, Université de Strasbourg)

11h-12h30

  • "Partir, pour revenir ? Ce qu’on apprend en suivant les pas des pacificateurs internationaux"
    Sandrine Lefranc (CEE, Sciences Po Paris)
  • "La production de l’universel. L’histoire de la pensée politique au prisme des circulations transnationales"
    Mathieu Hauchecorne (CRESPPA, Université Paris 8)

14h-16h

  • "Relire Bourdieu à travers ses types d’importations en relations internationales"
    Romain Lecler (CEIM, Université du Québec à Montréal)
  • "Ce que la sociologie des champs européens fait à la sociologie des champs"
    Didier Georgakakis (CESSP, Université Paris 1)
  • "La construction d'un champ : quelques enseignements du passage par l’échelle internationale"
    Julien Duval (CESSP, Université Paris 1)

16h15-18h

  • Michel Dobry (CESSP, Université Paris 1), "Observations conclusives"
  • Discussion générale